Fais toi-même un mobile d’étoiles

Pluie d’étoiles sur l’année 2016! !

Je vous la souhaite pleine de rêves et de douceurs. En ce qui me concerne, trois vœux/souhaits : rester vraie, être généreuse et faire plaisir…

Et pour commencer à tenir ces bonnes résolutions (qui ne sont pas nombreuses, juste pour éviter de trop m’engager et ne pas m’y tenir), je vous propose de réaliser une pluie d’étoiles avec vos petites mains!!

L’étoile est une forme que je trouve fascinante, inspirante et douce malgré ses angles pointus. J’aime en semer un peu partout depuis un paquet d’années, ça à commencer sur mon sac de cours (l’éternel sac Eastpak) pour finir sur les murs, je vous passe le relais à travers ce tuto en espérant que vous en semiez partout autour de vous, de toutes les tailles et de toutes les couleurs.

Pour cette réalisation pas besoin de courir les boutiques de tissus, parce que Trois petits riens c’est : utiliser les chutes de tissus! Vous serez donc ravies de vider votre tiroir/boîte/poubelle des petites chutes que vous n’osez pas jeter sans savoir quoi en faire, mais qui vous fendent le cœur de ne pas savoir quoi en faire…

WP_20131030_002

Bref… Il vous faut pour cela :

  • La notice de montage du DIY en PDF à télécharger ici, là, là, là : Mobile d’étoiles (comme ça pas besoin d’être devant l’écran pour le réaliser, car ça peut être un peu compliqué),
  • Quelques morceaux de tissus, de feutrine, de papier épais (à vous de réfléchir à l’harmonie des couleurs, des textures, …),
  • Il vous faudra aussi une petite baguette en bois (type baguette pour les brochettes, en vente en grande surface),
  • Pour les gabarits d’étoiles, du papier cartonné ou du rodoïde fera l’affaire, vous pouvez aussi dessiner vos propres étoiles, ou agrandir les gabarits proposés,
  • Et une multitude d’autres petites choses que vous devriez avoir sous la main et qui sont indiquées dans la notice.

Pas de panique, ce DIY n’est pas difficile, il demande juste un peu de temps et de la concentration (je suis à votre disposition si ça coince). Il est adaptable en largeur, longueur, vous pouvez aussi de réaliser que les brins pour en faire des guirlandes, à vous de voir!

WP_20131103_002

WP_20131106_013

Ce tuto est, comme vous l’aurez compris, complètement gratuit. C’est mon choix. Je compte sur vous pour partager sans modération, en réaliser des tas (sans en faire commerce, bien entendu!) et m’envoyer des photos de vos réalisations.

A bientôt et encore très belle année 2016…

La Midinette d’un songe d’été

Je rêve et j’imagine des chimères, les midinettes sur lesquelles je travaille transparaissent forcément un peu de cela…

Voici la « Midinette d’un songe d’été », dont le nom est inspiré de cette belle pièce de Shakespeare : Le Songe d’une Nuit d’Eté…

WP_20150713_022

Elle est tatouée (à la main), pour rendre hommage aux tatouées qui m’inspirent. Je ne pensais pas qu’il y en aurait autant, et pourtant. J’aime bien leurs univers, je suis heureuse de pouvoir m’y accrocher de mon petit promontoire quand le moment m’en dit, sur Instragram ou sur leurs blogs.

WP_20150713_023Si vous ne les connaissez pas encore, en voici quelques unes : jesus sauvage, morganours, Make my Lemonade, Mamie boude, Poupée Rousse, et d’autres…

Je travaille à un compagnon pour Ma rêveuse d’été… Il serait un couple de Rêve et de Chimère…

WP_20150713_026Mais je ne suis pas entièrement convaincue du dit compagnon… Alors j’y travaille encore.

WP_20150713_019Qu’en pensez-vous? A bientôt.

 

 

Mademoiselle le Lapin…

On continue dans le bestiaire… Voici le lapin version poétique, points brodés, tissus, feutrine et dentelle…

Une petite princesse de douceur.

WP_20140921_023

Quelques détails…

WP_20140921_020

WP_20140921_012

Ou comment utiliser les restes d’un coupon d’Atelier Brunette, des petites pièces de dentelle chinées et du tulle…

WP_20140921_011

WP_20140921_021

Vous pouvez retrouver les Mademoiselles dans ma boutique, mais aussi sur A Little Market et Dawanda.

Je ne suis pas complètement satisfaite de la tenue du lapin, je travaille à l’amélioration du patron…

A bientôt.